FANDOM


Les aventures d'Astérix en bandes dessinées

1. Astérix le Gaulois

2. La Serpe d'Or

3. Astérix et les Goths

4. Astérix Gladiateur

5. Le Tour de Gaule d'Astérix

6. Astérix et Cléopâtre

7. Le Combat des Chefs

8. Astérix chez les Bretons

9. Astérix et les Normands

10. Astérix légionnaire

11. Le Bouclier Arverne

12. Astérix aux Jeux Olympiques

13. Astérix et le chaudron

14. Astérix en Hispanie

15. La Zizanie

16. Astérix chez les Helvètes

17. Le Domaine des Dieux

18. Les Lauriers de César

19. Le Devin

20. Astérix en Corse

21. Le Cadeau de César

22. La Grande Traversée

23. Obélix et Compagnie

24. Astérix chez les Belges

25. Le Grand Fossé

26. L'Odyssée d'Astérix

27. Le Fils d'Astérix

28. Astérix chez Rahàzade

29. La Rose et le Glaive

30. La Galère d'Obélix

31. Astérix et Latraviata

32. Astérix et la Rentrée gauloise

33. Le ciel lui tombe sur la tête

34. L'Anniversaire d'Astérix et Obélix - Le Livre d'Or

35. Astérix chez les Pictes

36. Le Papyrus de César
Astérix et les Normands
Astérix et les Normands
Informations générales
Scénario : René Goscinny
Dessin : Albert Uderzo
Genre(s) : Humour
Époque de l'action : 50 avant J.-C.
Pays d'origine : France France
Langue originale : Français
Éditeur(s) : Dargaud
Prépublication : Journal Pilote
Date du début de la prébublication : N° 340 de Pilote
(28 avril 1966)
Date de la fin de la prébublication : N° 361 de Pilote
(22 septembre 1966)
Date de publication : Octobre 1966
Tirage d'origine : 1 200 000 exemplaires
Code ISBN : 978-2-01210-141-8
Format de l'album : 224 x 295
Nombre de planches : 44
Albums de la série
Fleche-defaut-gauche Astérix chez les Bretons
Astérix légionnaire Fleche-defaut-droite

Astérix et les Normands est le 9ème album de bande dessinée des Aventures d'Astérix le Gaulois de René Goscinny pour le scénario et Albert Uderzo pour le dessin, publié en octobre 1966 aux Éditions Dargaud.

Intrigue de l'album Modifier

Les Normands, qui n'ont peur de rien, cherchent à connaître la peur. En effet, selon leur chef, il paraît que la peur donne des ailes et les Normands, prenant ce proverbe au premier degré, pensent que la peur leur permettrait de s'envoler dans les airs comme des oiseaux. Ils débarquent alors en Gaule, près du petit village gaulois d'Astérix, pour que ses habitants leur apprennent la peur. Pendant ce temps, Abraracourcix reçoit la visite de son neveu, Goudurix. Celui-ci, habitué au rythme des folles soirées lutéciennes, a du mal à se faire à la vie en plein air du petit village. Et quand il aperçoit les Normands débarquer sur la plage, il préfère laisser l'action aux Gaulois et rentrer chez lui à Lutèce. Mais Goudurix est capturé en chemin par les Normands et doit faire face à une situation quelque peu déroutante : lui, mort de peur devant les Normands, doit leur faire peur à son tour ! Astérix et Obélix viennent à sa rescousse et arrivent à s'imposer par la force. Cependant, pour renvoyer définitivement les Normands chez eux, les Gaulois doivent trouver le moyen de leur apprendre la peur. Ce moyen s'appelle Assurancetourix, s'ils arrivent à le retrouver à temps, car ce dernier a décidé de partir tenter sa chance à Lutèce...

Caractéristiques de l'album Modifier

Noms des personnages Modifier

Travaux Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Tous les personnages normands ont un nom en -af, à l’image du prénom scandinave masculin « Olaf ».

Jeux de mots Modifier

Travaux Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Anachronismes Modifier

Travaux Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Erreurs Modifier

Travaux Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Commentaires et anecdotes Modifier

Travaux Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Références culturelles Modifier

  • Les Normands possèdent eux aussi une sorte de potion magique, le calva. En effet, Goscinny prend un malin plaisir, à travers tout l’album, à mélanger les références aux Normands scandinaves et celles aux Normands de la province française. C’est ainsi qu’en plus du calva, ces fiers guerriers utilisent beaucoup de crème dans leur cuisine, font des réponses de Normand, etc. Et, évidemment, ils débarquent en Gaule en chantant « Je veux revoir ma Normandie », en référence aux paroles de Ma Normandie de Frédéric Bérat, « j’irai revoir ma Normandie ».
  • Goudurix est une caricature de la jeunesse parisienne des années yé-yé.


Critiques de l'œuvre Modifier

D'après le site Otakia Modifier

Le thème choisi est astucieux, cela change de voir que la potion magique n’est pas l’élément moteur de l’histoire. On note que le dessinateur fait de gros efforts par rapports aux précédents tomes pour améliorer les cadrages afin d’augmenter la tension de certaines images en utilisant par exemple la contre-plongé lorsque les Normands se pressent autour de Goudurix. |Dernier-§ = J’adhère vraiment à cette aventure dont le point de départ est à lui seul tellement décalé qu’il donne une saveur particulière à l’ensemble tout en s’inscrivant parfaitement dans ce qui fait la saveur de l’univers d’Astérix. Panoramix nous gratifie même d’une morale sur le courage à la fin de l’histoire, qui est tellement vraie et pleine de bon sens, qu’on est presque surpris de la trouver dans un tel album.

Galeries de personnagesModifier

Travaux Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard